Share
Publication
mardi 1 août 2017 - 10:30

Passerelle n° 62 - Jean-Guy Degos

Nous voilà à nouveau réunis autour de toi pour te dire notre amitié et notre respect.

Te souviens-tu ? Il y a quelques semaines – à peine – nous étions déjà nombreux autour de toi pour partager ta joie – si grande – et ton bonheur lors de ta promotion au grade de commandeur dans l’ordre des Palmes Académiques. Comme si cette distinction scellait définitivement pour toi ce désir de reconnaissance qui t’obsédait tant.

Mais Jean-Guy, cette reconnaissance t’était acquise depuis longtemps, que ce soit l’enseignant, le chercheur, l’expert-comptable ; que ce soit au plan local, national ou international.

« Jean-Guy Courage », malgré ta maladie, tu n’as jamais cessé tes activités, bien au contraire, avec force et détermination tu as assumé, forçant souvent l’admiration. Te fuyant toi-même par le travail : travailleur boulimique ! Tu as de façon décisive contribué à faire de la comptabilité une discipline scientifique montrant qu’elle n’est pas qu’objet d’enseignement mais aussi objet de recherche. Te souviens-tu de notre visite au musée d’Alep ? Tu m’as avec passion expliqué l’importance des tablettes d’argile sumériennes qui sont pour la plupart des pièces de comptabilité ou d’inventaire.

J’ai compris en t’écoutant l’homme cultivé que tu étais et l’importance que révélait à tes yeux l’histoire de la comptabilité. Ce jour-là, tu m’as convaincu.

Il est midi. Nous avons cheminé toute la matinée dans le désert abritant les ruines de la cité de Palmyre. Il fait chaud. Nous philosophons sur le temps qui passe, l’oubli ! Le vent du désert se lève soulevant le sable.

A travers les années Jean-Guy, ce souvenir me revient en tête ! Signe, coïncidence, hasard ?

L’histoire était-elle déjà inscrite ce jour-là ? Comme ces grains de sable, tes cendres se disperseront au gré du vent…

Jean-Guy, il ne meurt que ce qu’on oublie ! Tu peux être rassuré. On ne peut t’oublier, on ne t’oubliera pas, combien de chercheurs, de doctorants, d’étudiants, de collègues s’enrichiront longtemps à la lecture des centaines de travaux que tu nous laisses en héritage.

Bon vent Jean-Guy !

Gérard Hirigoyen
Professeur des Universités, Directeur du CFA, des métiers du droit, de l’économie et du management, Directeur du Pôle Universitaire de Sciences de Gestion, Président Honoraire de l’Université Montesquieu Bordeaux 4, Directeur honoraire de l’IAE de Bordeaux, Directeur de l’équipe de recherche «Entreprises familiales»

Jean-Guy Degos était professeur émérite en sciences de gestion à l’université de Bordeaux, membre de l’IRGO, équipe Gouvernance et finance des banques. Il a été auparavant directeur de la MSTCF et président du jury du DEC.

Agrégé des techniques économiques de gestion, titulaire de 3 doctorats (Economie et administration des entreprises, Gestion des organisations, thèse d’Etat en science de gestion) et d’un diplôme d’expertise comptable, ancien expert-comptable et ancien commissaire aux comptes inscrit, il est l’auteur de 24 ouvrages classiques papier, de 28 e-books et de 170 articles, écrits ou traduits en 8 langues.

Ses travaux ont été consacrés à l’histoire des écoles de gestion, aux agences de notation financière et extra-financière, aux modèles économiques dans les cadres conceptuels, aux monnaies virtuelles et à la lutte contre la fraude comptable et contre le blanchiment d’argent sale. Il était professeur visitant de plusieurs universités africaines, asiatiques et américaines.