Le Baromètre

Share
Publication
mardi 26 février 2019 - 19:30

Baromètre Economique - N° 37

Analyse des données du 4ème Trimestre 2018

Situation économique en Aquitaine au cours du 4ème trimestre 2018 :
UNE ACTIVITE TOUJOURS EN CROISSANCE MAIS UN RECUL DES INVESTISSEMENTS
QUI SE POURSUIT A L’IMAGE DE L’ANNEE ECOULEE.

Les données collectées par l’Ordre des Experts-Comptables auprès des cabinets d’expertise comptable permettent de prendre le pouls de l’économie régionale et nationale à travers la construction d’un baromètre économique qui mesure deux indicateurs majeurs :

  • L’évolution mensuelle et trimestrielle du chiffre d’affaires ;
  • Et le montant des investissements réalisés par les entreprises.

Au cours du quatrième trimestre 2018, l’activité des entreprises de l’Aquitaine a été en hausse de 2,4%. La progression la plus forte a été celle du mois d’octobre 2018 : +4,9% par rapport au mois d’octobre 2017, avant de ralentir au cours des mois de novembre (+2,2%)  et de décembre 2018 (+0,1%). La croissance de l’activité est homogène sur l’ensemble des quatre départements de la région ordinale : Gironde (+2,5%), Pyrénées-Atlantiques (+2,5%), Lot-et-Garonne (+2,7%) et Landes (+1,5%). L’augmentation de l’activité se poursuit donc en Aquitaine avec un montant très proche selon les départements ce qui s’explique par la complémentarité de leurs différents atouts territoriaux et la volonté des acteurs économiques de les valoriser de manière efficiente.

Chiffre d’affaires des TPE / PME
(+ 2,3 % au niveau national)

Première fois depuis deux ans, la croissance de l’économie de la région Aquitaine (indice de 102,4) est quasiment égale à celle de l’économie française en général (indice de 102,3). Cette tendance est à confirmer sur l’année 2019 ce qui traduirait une «normalisation » après une course en tête du 4ième trimestre 2016 au 2ième trimestre 2018.

évolution trimestrielle de l’indice d’activité

Les chiffres collectés par les experts-comptables mettent en lumière une bonne croissance de l’activité des commerces (+2,8%) et la confirmation d’un ralentissement de celle de la construction (+1,6%), même si la progression est réelle. On peut noter que le mois de décembre est celui au cours duquel l’activité de commerce a été en baisse (-0,4%), les mouvements sociaux étant vraisemblablement une des explications.

A contrario, l’activité est en plein boum pour trois secteurs d’activité : les activités financières et d’assurance (+8,3%), le transport et l’entreposage (+6,7%), et les activités d’information et de communication (+4,6%). Si ces progressions sont remarquables, ce sont celles de métiers de services à valeur ajoutée immatérielle mais peu génératrices d’investissements physiques, indispensables pour valoriser « l’intelligence de la main ».

Chiffre d’affaires des TPE / PME par secteur

 

Plusieurs pistes pourraient être explorées dans les mois à venir pour consolider la croissance de l’économie de la région : valoriser le capital géographique et humain de la région, conserver les jeunes diplômés en leur « faisant de la place » et en les associant à de nouveaux projets innovants mais également, renforcer l’implantation de nouvelles entreprises dans plusieurs domaines créateurs de valeur pour les années à venir : l’exploitation des datas, la robotisation, la sécurité informatique, les biotechnologies et la medtech.
L’adossement des activités précédemment citées aux laboratoires de recherche universitaire pourrait être un formidable accélérateur de croissance, d’émulation et d’innovation.

Au niveau de l’investissement, toute l’année 2018 est à l’unisson. A savoir une forte chute de l’investissement. Au cours du 4ième trimestre 2018, l’investissement a chuté de 5% par rapport au même trimestre de l’année 2017. Cette chute est bien supérieure à la moyenne nationale qui a simplement baissé de 3,3% et est particulièrement marquée en Aquitaine dans le secteur du commerce (-18,3%).

 

Evolution trimestrielle de l'indice d'investissement

Les Landes et le Lot-et-Garonne sont les deux départements de la région ordinale où les investissements ont le plus chuté, à savoir respectivement de 13,4% et 8,9%. La baisse est, en revanche, plus limitée en Gironde (-2,4%) et dans les Pyrénées Atlantiques (-3,3%).

Investissement
(- 3,3 % au niveau national)

 

En conclusion, les chiffres collectés par les experts-comptables en Aquitaine mettent clairement en évidence le mal profond dont s’ouffre l’économie française, à savoir des investissements en panne. Leur absence est révélatrice d’une insuffisante réflexion sur la thématique de la construction de filières susceptibles de valoriser le capital humain français que cela soit dans le domaine de l’activité manufacturière « classique » et dans celui de filières d’avenir. Il est absolument indispensable de mettre en place un « plan Marshall industriel » afin que la France ne soit plus un pays en voie de désindustrialisation. Depuis 30 ans, le choix d’une économie « sans usine » est une erreur majeure, destructrice de valeur et de bien-être économique et sociétal qu’il convient de corriger. Les pays industriels à très faible taux de chômage ont un paysage visuel où sont présentes les usines. Regardons du côté de l’Allemagne et de la Suisse. Leurs politiques d’investissement tous azimuts y sont impressionnantes et pourraient servir de modèle.

Christian Prat dit Hauret
Expert-Comptable,
Professeur des Universités, IAE-Université de Bordeaux

 

Télécharger l'analyse

Région administrative : Nouvelle Aquitaine

Une analyse sur les données de la région Nouvelle-Aquitaine vous est
également proposée. Télécharger cette analyse ICI.

CHIFFRES-CLES DE DECEMBRE 2018

Variation départementale sur la même période

 

 

 

 

Indice régional mensuel d'activité

Retrouvez tous les chiffres : nationaux sur http://www.imagepme.fr

 

 

 

 

Le Baromètre